IAE Caen - Une nouvelle formation RH en ligne

Le MOOC ‘‘Former et développer les compétences’’ ouvre le 4 octobre prochain

Pour la première fois en France, une formation RH en ligne est mise en place à la demande d’un OPCA : OPCALIM, Organisme Paritaire Collecteur Agréé du secteur alimentaire. Suivi en avant première ce printemps par des entreprises adhérentes à l’OPCA, il s’offre à tous cet automne. Les inscriptions sont ouvertes, avec d’ores et déjà plus de 7 000 inscrits !
Début du MOOC le 4 octobre sur la plateforme FUN.

En juin 2015, OPCALIM, lançait un appel d’offres pour l’ouverture d’une formation innovante dédiée au management des Ressources Humaines sous forme d’un cours en ligne, massif, gratuit et ouvert à tous (MOOC). « Implanté au cœur d’une région où l’agroalimentaire tient une place éminente, l’IAE Caen a vu dans cet appel d’offre une opportunité valorisante. », souligne Aline Scouarnec, professeur des universités et responsable pédagogique du Master 2 Gestion des Ressources Humaines à l’IAE Caen.

La formation fut mise en ligne en mars dernier sur la plateforme de référence France Université Numérique (FUN). C’est un ensemble de contenus développés en partenariat avec IHEDREA, école de droit rural et de management agroalimentaire, avec laquelle l’IAE Caen travaille depuis une vingtaine d’années, et le Centre Multimédia de l’Université de Caen (CEMU). Ce cursus très concret et opérationnel se répartit sur huit semaines. Le contenu des cours des six premières semaines se veut généraliste, tout en étant illustré d’exemples tirés de la réalité de l’univers agroalimentaire : les trois semaines d’ouverture sont dédiées au cadre juridique de la formation professionnelle et permettent de faire un tour complet des dispositifs existants. Les trois semaines suivantes sont, elles, consacrées à la question du  développement des compétences, avec la volonté de répondre à cette question : comment piloter la formation dans une entreprise ? Quant aux deux dernières semaines du cycle, elles s’attachent à explorer plus en détail les spécificités de la filière agroalimentaire.

« Chaque semaine de cours représente entre 3 et 4 heures de travail pour l’apprenant », précise Aline Scouarnec. Une semaine se compose de trois ou quatre vidéos de professeurs de 10 à 12 minutes chacune, de supports de cours écrits, de quizz et d’études de cas, ainsi que de témoignages de praticiens. Quant aux intervenants, ils sont en majeure partie (plus de 50%) des professionnels du management et des ressources humaines. « Et une fois par semaine, nous avons un « live », c’est-à-dire une conférence en direct avec le professeur. » L’autoévaluation et la dynamique collective sont mises en valeur : ainsi, les exercices sont corrigés par les pairs plutôt que par les professeurs. Les apprenants ont également accès à des forums en ligne.

Expérimenté ce printemps en accès réservé aux salariés des entreprises adhérentes à l’OPCA… Voilà qui rend possible un retour d’expérience. Armelle Castel – Conseillère Formation à la Direction territoriale Île-de-France Centre et Chef de projet à la Direction Innovation d’Opcalim – a vécu ces huit semaines. Elle témoigne : « Il s’agit d’une véritable formation et non de quelque chose que l’on peut mener à la légère. Le bénéfice final est manifeste avec une réelle montée en compétence. Les vidéos ne sont pas très longues : 10’ maxi. Ce qui m’a permis de les intégrer très facilement à mon emploi du temps. J’ai beaucoup apprécié d’avoir à la fois des cours et des témoignages de professionnels. Si le sujet peut sembler assez ardu, la forme est ludique : je ne me suis jamais ennuyée. Vidéos, exercices, regroupements hebdomadaires qui permettent d’obtenir des réponses à nos questions… À chacun ensuite d’utiliser cette formation à titre d’information, ou pour aller plus loin en passant à la mise en œuvre. »

Le MOOC « Former et développer les compétences » débute ce 4 octobre : les inscriptions sont ouvertes.
…Et l’IAE Caen est particulièrement heureux de souligner que dès la première semaine, il a enregistré plus de 3 500 inscriptions. Il en affiche plus du double aujourd’hui, des inscrits issus de 80 pays !
La cible de ce MOOC ? Les managers, responsables RH et conseillers en formation, salariés, responsables de syndicats… Une formation MOOC (Massive Open Online Courses) : donc gratuite ! Des accompagnements complémentaires et spécifiques sont organisés pour la filière alimentaire. Bien qu’elle bénéficie de la garantie universitaire, il ne s’agit pas d’une formation diplômante : « Nous délivrerons une attestation d’assiduité à ceux qui auront effectivement suivi le cycle de huit semaines. » …Mais cette formation pourrait donner lieu à une certification et pourquoi pas constituer un premier pas vers la mise en place d’un Diplôme universitaire (DU).

Sandrine Delacroix-Morvan, responsable communication de la plateforme FUN observe que les MOOC mettent les salariés de tous les territoires sur un pied d’égalité en ce qui concerne l’accès à la formation. Comment juger le beau démarrage des inscriptions pour ce MOOC de l’IAE Caen ? « Les formations RH centrées sur l’acquisition de compétences sont souvent demandées sur Internet. La structure, le contenu et l’approche de celui-ci sont particulièrement attractifs. » En ce début septembre, la barre des 7 300 inscrits a été franchie… Joli succès en perspective ? À suivre…

*OPCALIM rassemble les 40 000 entreprises des différentes branches du secteur de l’agroalimentaire (industrie alimentaire, coopération agricole et alimentation de détail), ce qui représente plus de 540.000 salariés. Elle a collecté en 2014 pas moins de 244 millions d’euros au titre de la formation.
Plus d’informations dans le communiqué de presse à télécharger en bas de page.
infographie_mooc

> Les MOOC, un formidable développement de l’offre ! … Une formation gratuite, communautaire et participative

L’acronyme MOOC signifie « Massive Open Online Course », en français : « cours en ligne ouverts massifs ». Ces cours de niveau universitaire, diffusés via internet, gratuits, interactifs et libre d’accès, constituent un nouveau format d’apprentissage pour les internautes désireux de se former dans de multiples domaines : mathématiques, management, commerce… Le nombre d’inscrits peut varier de quelques milliers à plus de 100 000 participants. La formation s’appuie sur différents outils numériques : visioconférence, ressources complémentaires (livres, dossiers), quiz, mais aussi et surtout sur des blogs et des forums d’entraide : cette dimension communautaire et participative est une spécificité des MOOCs, qui ne sont donc pas de simples cours magistraux disponibles en ligne. Les premiers ont été lancés au début des années 2000 dans le milieu universitaire américain, sous l’impulsion du Massachusetts Institute of Technology (MIT), notamment en raison du coût élevé des études aux Etats-Unis. Aujourd’hui, des milliers de cours sont suivis par des millions de personnes partout dans le monde. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une formation diplômante, toutes les grandes universités proposent maintenant des MOOCs : la plateforme France université numérique (FUN) propose ainsi 150 cours et compte plus d’un million d’inscrits.

Télécharger le communiqué de presse
www.iae.unicaen.fr

Contact presse

Michèle Frêné
Directrice d’agence | Responsable du pôle relations médias
02 31 75 31 00
mfc@michele-frene-conseil.fr
Fêtes Normandes – Mettez le cap sur Évreux !La Renaissance Mondeville – Saison 16>17