Ouverture de la Baie de Seine ce 30 novembre

Ouverture de la Baie de Seine ce lundi 30 novembre

Beaucoup de coquilles à venir !… Avec un rendement en noix particulièrement généreux.
« L’un des meilleurs recensements que l’on ait vu depuis 15, 20 ans ! » Telle est la conclusion des sondages réalisés par Ifremer dans le gisement de la Baie de Seine… Un gisement hyper-super protégé et réglementé, pour lequel la pêche à la coquille Saint- Jacques ouvre … ce lundi 30 novembre !
Lundi 30 novembre 2h00 du matin, près de 200 bateaux appareilleront donc pour aller pêcher la belle des belles : cette fameuse coquille Saint-Jacques qui correspond aux canons du Label Rouge « Coquille Saint-Jacques de Normandie ».

Une pêche de courte durée : pas plus de 4h00 pour la première semaine. Le temps de se rendre sur site, de pêcher et de revenir : à 11h00, débarque annoncée, les quais de Port-en-Bessin et de tout le Calvados seront en ébullition ! Autant dire que pêcheurs … et consommateurs piaffent : le rendement noix/coquille est en effet revu à la hausse. Alors que le cahier des charges du Label Rouge garantit 1 kg de noix pour 6,5 kg de coquilles, est attendu un rendement meilleur encore de 5,5 kg de coquilles pour 1 kg de noix coraillées ! … Bonne nouvelle donc pour les amateurs de notre belle Pecten Maximus normande.

Vous voilà mis en appétit… Voulez-vous quelques précisions ? Comment peut-on passer d’un indice d’abondance de 70 – l’an passé – à un indice de 220 cette année … sachant que le niveau maxi que l’on ait connu se situe à 350 … (Données Ifremer d’évaluation du stock de coquilles de plus de 2 ans) Il y a d’abord Dame nature. Une bonne année, c’est une bonne ponte l’été, deux ans au préalable… Une ponte conséquente qui n’aura pas été éparpillée façon puzzle par un fort coup de vent, une mer trop agitée… et des températures suffisamment clémentes pour que les œufs se transforment en larves puis en petites coquilles… Toutes ces conditions ont donc dues êtres réunies en 2013.

Ce à quoi s’ajoutent la réglementation très stricte de cette zone protégée, l’une des plus strictes au monde en matière de pêche, encadrée par le Comité Régional des Pêches (CRPM) – et la détermination des pêcheurs. Période et temps de pêche limités, taille minimale du coquillage, quota de capture par bateau … Ces contraintes ne visent qu’une chose : assurer la durabilité de la ressource, l’un des piliers de l’activité économique, de la pêche normande.

Et les très bons résultats ne s’arrêtent pas là ! … Les efforts de gestion accomplis porteront encore leurs fruits l’année prochaine. Les études ont révélé beaucoup de petites coquilles de 5-6cm sur les fonds, des coquilles d’1 an… qui devraient atteindre les 11 cm dans douze mois et seront alors aptes à être pêchées…

 

infographie-csj

Plus d’informations dans le communiqué de presse ci-dessous
Télécharger le communiqué de presse
www.normandiefraicheurmer.fr

Contact presse

Michèle Frêné
Directrice d’agence | Responsable du pôle relations médias
Elsa Burnel
Attachée de presse | Gastronomie
02 31 75 31 00
mfc@michele-frene-conseil.fr
Calvados&Vous, la plateforme web qui facilite l’installation des nouveaux arrivantsTrophées Internationaux des Calvados Nouvelle Vogue 2016