Portrait - Allures Yachting

L’élégance en liberté

Passionnés de voile, Stéphan Constance et Xavier Desmarest ont constitué – en moins de 15 ans – l’un des leaders européens de la navigation de plaisance.

Pourquoi devient-on entrepreneur ? Parfois, tout simplement, parce que l’on est amené à créer soi-même quelque chose qui n’existe pas, ou parce qu’on n’est pas satisfait de ce qui existe. C’est ce qui est arrivé à Stéphan Constance et Xavier Desmarest. Issus de la même école d’ingénieurs, ces copains de promo, tous deux amateurs de voile, ont été recrutés dans le même cabinet de conseil en stratégie. On ne résiste pas longtemps à l’appel du large : Stéphan décide bientôt de s’accorder une année sabbatique pour un tour de l’Atlantique en famille. « J’étais à la recherche d’un voilier de grande croisière, mais tout ce qu’on nous proposait était un peu daté, ou trop onéreux. Et régulièrement, nous rencontrions d’autres marins qui partageaient ce constat. »
Ce que recherchait Stéphan ? « D’abord, la sécurité en toutes circonstances, mais aussi la performance et le plaisir de barrer. La liberté, avec un accès à tous les mouillages, mais aussi le confort, la convivialité pour un voyage partagé en famille. L’élégance, enfin, extérieure et intérieure ». Aucun bateau ne répondant à tous ces critères à la fois, Stéphan et Xavier  se disent qu’il ne leur reste plus qu’à concevoir eux-mêmes le voilier de leurs rêves, dont ils ont une idée très précise : « L’aluminium pour la sécurité, le dériveur intégral pour la liberté d’action, des superstructures composites pour la performance, le confort et l’élégance ». Ils pressentent que la demande est forte pour une nouvelle génération de voiliers sûrs, performants et élégants : alors, pourquoi se contenter d’un exemplaire unique ? D’autres marins sont intéressés, ils le savent. C’est pour répondre à leurs attentes qu’ils créent en 2003 Allures Yachting. Ingénieurs, mais pas charpentiers de marine, amateurs de voile, mais pas designers de bateaux, Stéphan et Xavier rencontrent des marins, consultent des architectes, s’entourent de conseils pour affiner leur projet : « Nous ne sommes compétents en rien, mais notre métier consiste précisément à réunir des compétences… »
Le projet validé, il reste à trouver un « port d’attache » : « Nous avons fait le tour de France et c’est Cherbourg qui a été le plus convaincant. » Leurs rencontres avec les responsables du chantier naval CMN (Constructions mécaniques de Normandie), notamment, ont été déterminantes : « Ils ont su avoir un regard de développement économique. » Ils trouvent aussi  sur place des collectivités locales « motivées et impliquées –y compris financièrement » et qui accompagneront le projet de manière « fidèle et loyale ». Cherbourg présente en outre cet avantage supplémentaire de disposer d’un port en eau profonde et surtout d’une vaste rade de 1500 ha qui permet de naviguer toute l’année et par tous les temps. Et Cherbourg est « une ville merveilleuse pour sa qualité de vie. »  Le savoir-faire est là, la volonté politique aussi, les financements sont bouclés : Stéphan et Xavier, qui ont déposé un brevet pour la partie structures en composite (polyester), une innovation dans la navigation de plaisance, peuvent se lancer ! Allures Yachting se développe rapidement, doublant quasiment de taille tous les ans pendant les six premières années. La PME cherbourgeoise « tient bien la mer », même par gros temps : elle traversera  ainsi la crise de 2008-2009, qui va sinistrer la moitié de l’industrie nautique, sans trop de difficultés :  « L’entreprise était jeune mais solide, avec un modèle économique bien défini, des outils de gestion performants. » Fabricant à la demande, Allures Yachting  a un beau carnet de commande mais aucun stock : exactement le contraire de ses concurrents… « Nous avons même pu racheter des entreprises en difficulté, qui n’avaient pas encore fait leur mutation technologique ».
Ces rachats successifs ont donné naissance au groupe Grand Large Yachting qui rassemble aujourd’hui, outre Allures Yachting, fabricant de dériveurs intégraux conçus pour le grand voyage (Tourlaville), Outremer Yachting, spécialiste du catamaran de croisière (La Grande Motte), Garcia Yachting, spécialiste de la construction custom aluminium (Condé-sur-Noireau), Alumarine Shipyard, constructeur de navires professionnels et de catamarans (Couëron). En mai dernier, Grand Large Yachting a repris Gunboat, constructeur américain de catamarans sportifs de grand luxe. Le groupe compte aussi Grand Large Services, une société dédiée au service après-vente, à la maintenance, à la réparation…

En chiffres

  • 6 sites
  • 200 salariés
  • 80% du chiffre d’affaires à l’export

Petit bateau deviendra grand…

Avec la reprise en 2007 du chantier Outremer et en 2010 du chantier Garcia, le groupe Grand Large Yachting est devenu le premier pôle dédié aux voiliers de grand voyage en Europe.

www.allures.fr
www.grandlargeyachting.com

Contact presse

Michèle Frêné & Florence Basseux
02 31 75 31 00
mfc@michele-frene-conseil.fr
Portrait – Les Parapluies de CherbourgPortrait – Ostréiouest